Ressource
Présentation

POLLUTION URBAINE

  • POLLUTION URBAINE

 

Depuis les années 50, les rejets dans les rivières se sont multipliés : Voici un échantillon des principales pollutions de l'eau entrainant la dégradation des milieux aquatiques.

 

Événements

Pollution du Doubs Franco-Suisse

Emission Radio RTS (16 min à écouter)

 

Pollution aquatique de la Loue

© France 3

Pollution aquatique sur la riviére Bienne

© France 3

SOUTENEZ LA PROTECTION DES RIVIERES DE FRANCE

 
Accueil >> Gouvernance >> Feuille de route 2017 - 2022

Feuille de route 2017 - 2022

 

PRÉAMBULE :

 

Est-il utile de revenir sur une situation qui n’a fait que décliner depuis plus de quinze années avec pour raison majeure : l’incapacité des dirigeants en charge de l’Administration de l’Association à fédérer des bonnes volontés autour d’un véritable projet associatif garantissant des actions efficaces ? Il est clair que l’inertie qui a frappé l’Association, durant de trop longues années, a généré un déficit d’adhérents et, pire encore, une démotivation des quelques bonnes volontés restantes, attachées à l’image qui a été celle de TOS et d’ANPER-TOS.

 

C’est aujourd’hui, pour l’équipe qui vient d’être élue, un véritable challenge que celui de redonner à ANPER-TOS la place qu’elle n’aurait jamais dû perdre. La réussite de ce défi ne peut être celle d’un seul homme, mais bien celle d’une équipe d’hommes et de femmes fortement engagés et déterminés à reconstruire un projet structuré sur les fondements historiques et clairement définis dans l’Article 1 des Statuts de l’Association :

 

« L’Association Nationale de Protection des Eaux et Rivières - Truite-Ombre-Saumon, ou ANPER-TOS, fondée le 20 Décembre 1958, reconnue d’utilité publique, par décret le 22 Avril 1985, a pour but premier de contribuer à la protection, à la conservation de l’eau et à l’ensemble de la biodiversité des milieux aquatiques et de leurs habitats, et de lutter contre toute forme de pollution. Le cas échéant, l’établissement se donne aussi pour mission de participer à la réhabilitation du patrimoine commun national des eaux et des rivières de France. ANPER-TOS est animée par la conviction que la qualité et la dynamique de l’eau gouvernent non seulement la vie aquatique, mais au delà, le développement économique, la santé publique et la qualité de la vie. »

 

 1 - POLITIQUE GÉNÉRALE D'ANPER - TOS

 

 

Le domaine d’application de cet Article premier des statuts constitue le socle de la politique générale de l’Association. Pour rendre la Politique Générale d’ANPER-TOS crédible et efficace, des moyens structurels sont à mettre en œuvre. Les points suivants vont nous aider à acquérir une vision plus en profondeur pour identifier ensemble les nombreux leviers de développement d’ANPER-TOS :

 

 

2 - ORGANISATION

 

 

2.1 - Organisation Territoriale et Fonctionnelle

 

Pour reprendre les éléments, en partie développés par Jean-Charles Raust, ANPER-TOS devrait pouvoir s’organiser sur une déclinaison Nationale, Régionale, Départementale, à l’instar de ce qui existe, et fonctionne en Pyrénées. Avec une Délégation Régionale correspondant avec la carte administrative actuelle des Régions et en son sein des Coordinations Départementales.

 

Pour Exemple, la Délégation Régionale Pyrénées, comporte une Coordination 65, une Coordination 64, une Coordination 31 et une Coordination 09. Cette organisation pourrait permettre, par leur accréditation et officialisation, d’obtenir des aides financières (voir point numéro 3.4). Un Comité de liaison par Bassin Versant pourrait être créé, à terme, pour coordonner les actions et représentations régionales dans les instances officielles (CLE, SAGE, CODERST, COGEPOMI, COMITE DE BASSINS…)

 

2.2 - Organisation Opérationnelle

 

La gestion administrative de l’Association est à ce jour facilitée par la présence de notre salariée, Madame Brillon, en sa qualité de Secrétaire.

 

Cependant, compte-tenu de l’absence d’un véritable plan organisationnel, et d’une visibilité dans la stratégie de l’Association, son travail est compliqué parce qu’elle doit sans cesse faire face à l’urgence et d’une manière empirique et désordonnée.

 

Son efficacité, qui n’est plus à prouver, pourrait être considérablement multipliée avec un socle bien défini.

 

Le point suivant me semble ESSENTIEL pour garantir le développement, la notoriété, l’efficacité et donc la pérennité d’ANPER-TOS, c’est la reconquête et la maîtrise de ce que j’appellerais son Cœur de Savoir-faire ; Il est le fondement de l’Association et ce qui le différencie de bien d’autres :

 

La Justice environnementale.

 

Pour ce faire, ANPER-TOS doit se doter de juristes de métier, spécialisés en Droit de l’Environnement.

 

Plusieurs options sont possibles :

 

- Dans le court-terme (2018)

 

  • S’appuyer sur un réseau d’étudiants en Master Droit de l’Environnement pour aider à la préparation des dossiers
    Développer un réseau d’avocats locaux sur le principe de la rémunération « Gagnant-Gagnant » (certains fonctionnaient déjà sur ce principe avec Anper-TOS...)

 

- A moyen terme (2019-2020)

 

  • Disposer de notre propre service juridique

 

Sur ce volet juridique, il faut également intégrer qu’aujourd’hui, des dossiers se mènent au niveau européen et qu’à ce titre seul des professionnels peuvent intervenir.

 

 

3 - STRATÉGIE ÉCONOMIQUE

 

Pour mettre en œuvre un programme ambitieux, il faut bien sur pouvoir compter sur une situation économique et financière solide.

 

3.1- Adhésions - Cotisations - Dons

 

Il va sans dire qu’indépendamment d’une reconquête du nombre d’adhésions, une augmentation de la cotisation s’avère indispensable. Pour cela, je propose qu’une réflexion soit engagée dès à présent sur les formules à envisager.

Les statistiques liées au versement des dons et des cotisations analysées par notre Trésorier Jean-Pierre Belon, donnent une première tendance.

Elle se situe entre l’ancien taux de cotisation qui était à 35 € et l’actuel à 20 €.

 

3.2 - Mécénat

 

Nous avions travaillé précédemment sur la mise en place d’une action de Mécénat d’entreprise, avec notamment la réalisation d’une plaquette. Ce point doit être mis en œuvre sans délai. Pour être efficace, je propose qu’une réunion d’information sur ce sujet soit rapidement organisée pour apporter tous les éléments nécessaires à la réussite de l’opération. Le mécénat n’étant pas du sponsoring, les arguments à développer ne sont pas identiques.

 

3.3- Sponsoring

 

Le sponsoring peut également faire l’objet de nos actions de promotion de l’Association et notamment pour l’édition d’un bulletin d’information et, j’espère à moyen terme, d’une revue afin de renforcer les liens avec, d’une part les adhérents, et d’autre part les institutionnels. Sponsoring également à l’occasion de salons (pas uniquement orientés sur la pêche) lesquels doivent faire l’objet d’une stratégie de communication commune à définir ensemble très rapidement.

 

3.4 - Subventions

 

ANPER-TOS en sa qualité d’Association reconnue d’utilité publique peut prétendre à une subvention de la part de son Ministère de tutelle. Les conditions d’éligibilité et de bénéfice sont assez aléatoires. Un dossier pour 2017 (déposé en 2016) est en cours de décision et nous en saurons le résultat dans le courant du mois de Novembre.

Pour 2018, un nouveau dossier est en cours de rédaction mais pour cela il serait nécessaire qu’un travail collectif soit fourni, autour des critères d’éligibilité, pour permettre de voir le dossier aboutir.

Les subventions, c’est aussi sur un plan local et régional qu’elles peuvent être demandées. Pour cela, la validation du plan organisationnel de l’Association, tel que proposé au point numéro 2, est important.

Les Départements (Conseil Généraux) et Conseils de Région peuvent accorder, à des Associations comme la nôtre, des aides et subventions à la condition d’avoir un siège d’établissement dans le secteur concerné.

Actuellement les seules subventions potentielles peuvent être sur région Auvergne et Franche-Comté, puisqu’un établissement secondaire existe sur Valdahon (25).

 

3.5 - Dommages et Intérêts

 

Ce point est une source financière, mais demeure à ce jour aléatoire et ponctuel.

Il n’est pas concevable, à mon sens, de considérer que les dommages et intérêts obtenus lors de jugements rendus en notre faveur par les instances judiciaires, soient intégrés comme ressources dans nos budgets annuels. Cependant les éléments développés au point 2.2 pourraient devenir stratégiques pour l’Association en terme de revenus financiers.

 

3.6 - Financement participatif

 

Cette formule, largement développée depuis quelques années, permet d’obtenir rapidement du financement de projets spécifiques (films ou vidéos, études,…)

4 - COMMUNICATION

 

Dans le monde d’aujourd’hui, la communication est devenue un des axes majeurs, si ce n’est l’Axe principal de la réussite de toutes formes de projets et de structures.

 

C’est cette communication qui a fait, à une époque, la fidélisation des adhérents d’ANPER-TOS et qui a fait, et fait encore aujourd’hui, cruellement défaut à l’image de l’Association.

 

Il nous faut repartir des fondamentaux pour maintenir le lien avec la base cotisante, et développer des outils pertinents pour une communication efficace :

 

 

  • Refonte immédiate du site internet,
  • Animation sur les réseaux sociaux community manager,
  • Remise en route d’un Bulletin et à terme d’une revue (bulletin trimestriel et une revue annuelle… formule à déterminer),
  • Refonte des outils supports de communication pour les participations aux salons,
  • Service Relations Médias-Presse.

 

Tout cela nécessite bien sûr l’adhésion de tous et une implication, au travers d’une organisation bien définie au sein du Conseil d’Administration, mais également dans les structures régionales.

 

Ce document que j’ai nommé " FEUILLE DE ROUTE 2017 - 2022 " est un projet que je soumets, bien évidemment à la réflexion de vous tous, pour une construction collective du nouveau modèle de fonctionnement de notre Association.

 

Je vous invite dès maintenant à vous exprimer et apporter toutes vos idées, et à faire venir à notre Association toutes les personnes qui pourraient, par leurs compétences, contribuer au soutien et développement rapide d’ANPER-TOS.

 

Merci de vos contributions. Bien à vous tous.

 

Amicalement.

 

Le Président,

Jean-Michel FERRY.